centre-edpc: Education-Dressage en Psychologie Canine
La mise-bas
PDF

La mise-bas ou parturition

 

La mise-bas survient entre le 55ème et 70ème jour après la saillie. Après le 63ème jour suivant la saillie, si la chienne ne commence pas le travail, une consultation chez un vétérinaire s'avère utile. Celui-ci effectuera un diagnostic concernant la gestation et pourra prendre toutes les décisions médicales adéquates.

Lors de la mise-bas, la chienne a besoin d'être au calme. Les maîtres sauront alors se montrer discrets lorsqu'ils surveilleront le bon déroulement de l'expulsion.

Les premiers signes annonciateurs d'une mise-bas interviennent quelques jours avant celle-ci. La chienne va "fabriquer" son nid, s'isoler de toutes sources d'agitation ou de bruit. Les maîtres pourront s'apercevoir que son comportement diffère de celui de d'habitude. Une perte d'appétit peut survenir peu avant la mise-bas. La vulve est gonflée avec un écoulement clair. La chienne peut aussi avoir des vomissements. Les maîtres peuvent aussi contrôler la température rectale: celle-ci descend entre 37-38°C alors qu'elle est de 38°5 normalement. Lorsque cette chute de température est constatée, la mise-bas va intervenir dans les 24 prochaines heures.

   La parturition se déroule en 3 phases distinctes.

-Phase 1: c'est la préparation de l'utérus et l'ouverture du col.

La chienne peut se montrer nerveuse. Souvent, elle regarde son ventre, tourne sur elle-même, change de position( se couche, s'assoie), halète. En fait, ce sont les 1ère contraction utérines et la dilatation du col de l'utérus qui provoquent ce comportement.

Cette étape a une durée variable, oscillant entre 4 et 36 heures.

-Phase 2: l'expulsion

Les contractions utérines augmentent et les contractions abdominales sont visibles. Les poches foetales se percent, les 1ères eaux sont libérées. La chienne se lèche la vulve de façon insistante.

La tête du foetus apparaît, les contractions abdominales augmentent en terme de fréquence. Les chiots peuvent apparaître tête ou bassin en avant. Si une autre position est efficiente, un risque de blocage peut survenir. Le recours au vétérinaire s'impose alors. La durée entre la naissance du 1er chiot et les suivants est très variable. Une moyenne générale sera comprise entre 1/2 heure et 1 heure de temps. Si des contractions abdominales durent plus d'1 heure sans naissance d'1 chiot, il y a peut-être des soucis, un chiot pouvant être coincé. Dans ce cas, il est de nouveau necessaire de joindre un vétérinaire.

Si aprés avoir mis-bas plusieurs chiots la chienne est dérangée, il est possible que la mise-bas cense et qu'une naissance trés tardive intervienne par la suite. Lorsqu'ils naissent, les chiots sont soit entourés de leur poche foetale, soit tout simplement attachés par le cordon ambilical. La chienne va déchirer la poche foetale et libérer le chiot, lécher celui-ci pour qu'il respire. A noter que si la chienne ne le fait pas, vous devez vous subtituer à elle, liberer le chiot et le frotter dans une serviette pour stimuler ses reflexes respiratoires.

-Phase 3: les annexes foetales

Certains chiots ne naissent pas avec la poche foetale. Il arrive que le placenta reste dans l'utérus. Ce dernier peut être expulsé entre ou après les naissances suivantes.

En générale, la chienne va manger ses annexes foetales. Cet acte est normal et favorise "l'involution" de l'utérus. Aprés la mise-bas, l'utérus se vidange et sa taille diminue. En cas d'une grande portée, l'intervention humaine consistera lors de cette phase à retirer quelques unes des annexes foetales pour diminuer les risques de diarhée ou de vomissement chez la chienne. Lorsque la mise-bas est terminée, la chienne se détend et les chiots vont commencer à téter.

D'autres écoulement de la vulve vont perdurer après la mise-bas, entre 2 à 6 semaines environ. Le nom de ces écoulements est lachies. Les lachies sont de couleur rouge-brun. Si des écoulements d'une toute autre couleur et d'une odeur nauséabonde apparaissent, accompagnés par un abattement physique de la chienne, il peut s'agir alors d'une infection et il faut impérativement consulter un vétérinaire.

-Principales complications rencontrées lors de la parturition:

1) Défauts de position des foetus (en travers) => urgence vétérinaire

2) Inertie de l'utérus

Les contractions sont insuffisantes pour permettre l'expulsion des chiots : au moindre doute => urgence vétérinaire.

3) Anomalies anatomiques de la chienne

Torsion utérine => urgence vétérinaire

bassin trop étroit => urgence vétérianire 

striction dans le vagin => urgence vétérinaire.

-Principales complications rencontrées après la parturition:

1) L'éclampsie puerpérale

Ce terme désigne un déficit en calcium (hypocalcémie) et survient en générale dans les deux premières semaines après la parturition. Elle se caractérise par faiblesse de la chienne, tremblements, convulsions, éclampsie puerpérale => urgence vétérinaire.

2) La métrite ou endométrite

C'est une inféction de l'utérus par des bactéries survenant après la parturition. Elle se diagnostique le plus souvent lorsqu'il y a eu difficultés lors de la mise-bas, si les placentas ou tous les petits n'ont pas été expulsés, ou bien lorsque la chienne est soumise à de mauvaises conditions hygiéniques. La métrite se caractérise par de la fièvre, des écoulement vulvaires purulentes, hémorragiques et mal odorants. L'état de santé de la chienne se dégrade. Peut survenir une contamination des chiots par le lait et la mère peut aussi cesser cette production de lait. Dans de tels conditions, la mère et ses chiots sont en grave danger.

Metrite ou endométrite => urgence vétérinaire.

-Soins prodigués aux nouveaux nés:

1) Environnement

A l'abri des courant sd'air, la pièce devra avoir une température comprise entre 22° et 27°C les 10 premiers jours de la vie des chiots. En effet, ceux-ci ne peuvent faire augmenter leur température corporelle.

2) La naissance

Si la mère ne débarasse pas les chiots de leurs annexes et ne coupe pas le cordon ambilical, il faut se substituer à elle. L'utilisation de bétadine diluée avec de l'eau peut s'avérer utile pour désinfecter le chiot au niveau du cordon ambilical coupé. (Se renseigner au préalable auprès d'un vétérinaire). Si le chiot ne respire pas, le frotter avec un linge trés propre pour le stimuler.

3) La tétée

Le premier lait que fournit la mère à ses chiots est appellée colostrum. Le colostrum apporte des éléments indispensables au chiot pour la défense de son organisme contre les microbes. Les chiots doivent rapidement se mettre a téter leur mère. Celle-ci posséde 8 ou 10 mamelles. Le maître n'hésitera pas a aider le chiot à trouver la tétine de la mère. Si un probléme survient ou si la portée est trés importante, il faut consulter un vétérinaire et probablement allaiter les chiots avec du lait maternisé pour chiens. En tous les cas, il convient de suivre les recommandations du vétérinaire.

4) L'hygiène

C'est un élément des plus importants concernant la bonne santé des chiot et de leur mère. On utilisera pour la naissance des chiots une caisse de parturition, préparée par avance. Le sol en sera propre, facilement lavable, tapissé de journaux ou de linge toujours propre. Le nettoyage et la desinfectation de la caisse de parturition devra être quotidien.

-En conclusion

La plupart des accouchements des chiennes se déroulent sans encombre. On surveillera cependant au plus prés les accouchements chez les races canines brachycéphales (bulldog Anglais, français par exemple). En cas de moindre doute quant au bon déroulement de la parturition, il ne faut pas hésiter à contacter un vétérinaire.